Breaking News

Mercato: Le WAC Casablanca rêve d’Eto’o





Le président du Wydad Casablanca, Saïd Naciri, a confirmé que des discussions ont débuté afin de faire venir Samuel Eto’o, actuellement à Antalyaspor, au Maroc. La venue de l’attaquant camerounais semble toutefois tenir davantage du fantasme… 


C’est la rumeur qui enflamme le Maroc en cette fin de saison ! Sur les ondes de Radiomars, le président du champion en titre, le Wydad Casablanca, Saïd Naciri, a fait savoir que des discussions ont été entamées afin de convaincre Samuel Eto’o de rejoindre l’actuel leader de Botola Pro. Malgré ses 35 ans, le Camerounais vient de boucler une saison incroyable avec Antalyaspor en Turquie. Pour preuve, l’attaquant occupe actuellement la 2e place du classement des buteurs avec 20 réalisations. Sous contrat jusqu’en 2018, l’ancien Barcelonais aurait demandé un temps de réflexion avant de répondre à la proposition marocaine.

Si cette piste s’annonce très compliquée à concrétiser, plusieurs éléments pourraient néanmoins plaider en faveur du WAC. D’une part, ce n’est pas le club marocain qui aurait démarché le buteur, mais George Weah, qui ferait office d’intermédiaire, qui l’aurait proposé. D’autre part, la présence sur le banc casaoui de John Toshack, qui a déjà eu le Lion sous ses ordres à ses débuts au Real Madrid, peut peser dans la balance. Enfin, Eto’o souhaiterait disputer la Ligue des champions de la CAF pour laquelle le WAC est qualifié pour la phase de groupes…

Malgré tout, les chances de voir Eto’o débarquer au Royaume demeurent faibles. En pleine bourre à Antalya où il est très apprécié du public et bénéficie de larges prérogatives, puisqu’il a notamment occupé la casquette de capitaine, le quadruple Ballon d’Or africain n’a pas forcément intérêt à quitter l’Europe tant que son niveau lui permet d’y jouer. Il aura tout le temps de revenir sur le continent ensuite…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Samuel Eto'o Fils: la légende camerounaise continue.... Copyright © 2005 - 2017

Fourni par Blogger.
Tous droits reservés.