Breaking News

Eto’o Telecom: Les puces Set’mobile désormais actives







Seules les puces achetées en décembre 2011 ont accès au réseau du premier opérateur virtuel de téléphonie mobile en Afrique subsaharienne
Ça y est. Les opérations sont effectives sur le réseau virtuel de Set’mobile depuis le 21 juillet 2012. Comme l’avait annoncé le directeur
général d’Eto’o Telecom à Douala, au cours d’une conférence de presse, ce sont les personnes qui ont acheté les puces au mois de décembre 2011 qui seront prioritaires. «Elles seront prioritaires jusqu’au 5 août 2012», a précisé Charles Gueret. Ces personnes-là sont au rendez-vous depuis le samedi 21 juillet, au siège de l’entreprise de l’attaquant camerounais, sis à l’immeuble Elisabeth, à la rue des Manguiers, Bali. Depuis ce jour-là, l’agence commerciale de Set’mobile ne désemplit plus.
Le lundi 23 juillet, toute l’agence était prise d’assaut par les détenteurs des puces achetées en décembre, venus s’identifier. La procédure est simple. «Le détenteur de la puce nous remet juste sa carte nationale d’identité, son permis ou son passeport, on fait la photocopie sur place et on entre ses données dans la machine. Nous avons un logiciel approprié pour cela. Et dans la même journée, il peut déjà émettre des appels», explique le chef d’agence. «Quand on identifie quelqu’un on lui remet le cd promis et sa puce a déjà aussi les 10 sms promis. Quant aux 2000 FCFA de crédit, on les envoie dans la journée», poursuit Christelle Makon, qui confie au passage que pour la seule matinée de lundi 23 juillet, plus de 1000 personnes ont été identifiées. «Les chiffres explosent de jour en jour », reconnaît-elle. Samedi, par exemple, 500 abonnés ont pu être identifiés, d’après elle. Ils sont environ 35.000 ceux qui doivent se soumettre à cet exercice jusqu’au 5 août 2012. Pour aller vite, le top management envisage d’ailleurs de louer la salle des Fêtes d’Akwa, afin de recevoir le maximum de personnes par jour. C’est après le 5 août que les autres personnes qui veulent se procurer la puce Set’mobile pourront être servies. Cette puce, apprend-on, coûte 1000 FCFA l’unité. Eto’o Telecom est le premier opérateur virtuel de téléphonie mobile en Afrique subsaharienne. 

Tarifs élevés
 
Cette entreprise opère sous la marque Set’mobile, n’est pas le 3e opérateur de téléphonie mobile, mais le premier opérateur mobile virtuel au Cameroun, appelé Mvno, Mobile virtual network operator. «La particularité de ce type d’opérateur de téléphonie mobile est qu’il loue les infrastructures techniques d’un opérateur classique», renseigne Charles Gueret. Il apprend ainsi que Set’mobile se servira de la plateforme technique d’Orange Cameroun. «Nous sommes un opérateur mobile, mais virtuel, parce que nous n’avons pas de pylônes. C’est la seule différence. Notre trafic passera donc par les pylônes d’Orange Cameroun retenue après une étude de marché qui a démontré que c’est le meilleur réseau au Cameroun», déroule le Dg d’Eto’o Telecom. Set’mobile va opérer avec le préfixe 92, attribué par l’Agence de régulation des télécommunications (Art). Jusque ci, «tout se déroule bien», apprend George Dooh Collins, le directeur général adjoint. Ce dernier est en train de prendre des dispositions pour ouvrir le plutôt possible les deux autres agences de la ville de Douala. 

Du côté des ressources humaines, seuls les 60 employés permanents sont pour l’instant à pied d’œuvre. Et depuis l’ouverture effective, le cabinet de recrutement qui travaille avec l’entreprise de Samuel Eto’o est de plus en plus sollicité. Les candidats sortent de toutes les villes du Cameroun. Chacun voudrait une place dans cette entreprise «nationale». La seule véritable préoccupation ici reste celle des tarifs jugés élevés, par rapport aux opérateurs mobiles. En effet, les tarifs de lancement que Set’mobile offre ne sont pas les meilleurs du marché .Vers Set’mobile, la minute classique est de 70 Fcfa et le chrono seconde est de 1,4 Fcfa/ seconde, soit (84 Fcfa la minute). Pourtant les deux opérateurs mobiles qui détiennent le monopole du marché, Mtn Cameroun et Orange Cameroun, offrent la seconde Chrono à 1 Fcfa, soit 60 Fcfa la minute. Et la minute classique quasiment au même tarif. Pis encore, vers les autres opérateurs, la minute est offerte à 100 Fcfa en option classique, et 1,8 Fcfa/ seconde soit 108 Fcfa la minute. Pourtant, les Mno offrent la minute vers les autres opérateurs à 90 Fcfa. Du coup, on se pose la question de savoir comment Set’mobile compte offrir les tarifs compétitifs comme l’a annoncé à plusieurs reprises Charles Gueret. En tout cas, les Camerounais sont curieux de le savoir. Mais, pour l’instant, c’est l’accès au réseau qui les préoccupe. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Samuel Eto'o Fils: la légende camerounaise continue.... Copyright © 2005 - 2017

Fourni par Blogger.
Tous droits reservés.